Présentation du groupe

Côté musique et écriture, le répertoire a évolué au fil des années. Des groupes comme Human Feel (Andrew D’Angelo, Chris Speed, Kurt Rosenwinkel, Jim Black) et Big Satan (Tim Berne, Marc Ducret, Tom Rainey) sont des références fortes puisque Rafaël Koerner (batterie) et Julien Soro (saxophone) ont une grande culture de cette scène new-yorkaise. L’ombre de Steve Coleman plane aussi sur les compositions de Pascal Charrier, «notamment en terme de démarche et de recherche de sens» indique t-il, «et je pense encore accentuer l’intégration de différentes musiques de transes dans les compositions». Le nouveau répertoire de l’album Colors enregistré  en février 2014 est sous-tendu de lignes directrices fortes : «l’écriture doit se glisser dans la musique et générer des événements de l’intérieur», une musique construite de perspective et de lignes de fuite, une musique musique «terreuse, organique, une sorte de bouillon de culture post-urbain». Aux côtés des cinq musiciens, un nouvel arrivé et non des moindres, Jozef Dumoulin qui a donné «un vrai coup d’accélérateur, sa présence fait avancer la musique, sa personnalité apporte du calme et du recul, ça tempère l’ambiance de ce groupe d’énervés !».

Le disque Colors est un point de passage important dans le parcours de Kami, mais surtout pas un aboutissement : «On peut faire la tentative de quelque chose, y parvenir parfois, mais même le fait d’y parvenir ne nous en dit pas beaucoup plus sur la suite, l’arrivée est un nouveau point de départ».

Lien vers la page Facebook

Les membres du groupe

Bastien Ballaz - trombone

©Rémi Angeli

©Rémi Angeli

 

 

 

 

Bastien Ballaz – trombone

 

 

 

 

Né en 1986, bastien grandi dans une famille de musiciens, il s’essaie d’abord à la percussion avant de se tourner vers le trombone. Il suit alors l’enseignement de la musique classique et

du jazz dans les conservatoires de Marseille, Bruxelles et Paris, au CNSM où il obtient un Master en juin 2011.
Son activité musicale couvre aujourd’hui un large éventail de styles allant du jazz à la musique classique, en passant par le funk ou les musiques contemporaines. Très actif depuis 2005, il s’est déjà produit sur de nombreuses scènes et Festivals prestigieux en France et à l’étranger.

En 2009, il participe à la tournée internationale de l’European Jazz Orchestra sous la direction de Peter Herbolzeimer.
Il est membre permanent des groupes

« Kami quintet » et « Ping Machine » et depuis 2010 il est co-leader de l’orchestre lyonnais le « Keystone Big Band ». Il apparaît occasionellement en sideman aux cotés de China Moses et dans des orchestres comme le Paris Jazz Big Band ou le Laurent Mignard Duke Orchestra.

Ses collaborations : Julien Soro, Rafaël Koerner, Bastien Ballaz, Guillaume Ruelland, Florent Corbou, Fantazio, Émilie Lesbros, Véronique Mula, Julien Tamisier, Stéphane Payen, Robin Fincker, Sylvain Darrifourcq, Frédéric Bargeon Briet, Malik Mezzardi, Mark Guiliana, Thomas Bourgeois, Maria Simoglu…

Pascal Charrier - guitare, compositions

© Florence Ducommun

© Florence Ducommun

 

 

 

 

           Pascal Charrier – guitare, composition

 

 

 

Guitariste, compositeur, improvisateur, musicien très actif de la scène du Jazz contemporain Français.

Un son brut pour une recherche perpétuelle d’un nouveau langage mettant en jeu toutes les facettes de son instrument. Très largement influencé à ses débuts par Steve Coleman et Marc Ducret, il trouve aujourd’hui une voie singulière allant des musiques électroniques, à un jazz acoustique très épuré.

Diplômé du conservatoire d’Avignon, Il a également obtenu le prix du meilleur soliste au Tremplin Jazz de Porquerolles en 2008.

Il travaille également en tant que compositeur pour des creations en direction du théâtre visuel contemporain (Théâtre de l’Entrouvert “Impermanence”, “Anywhere”).

Guitariste Leader du groupe Kami Quintet, il a écrit la musique des trois albums «Les Forces du mouvement», «Human Spirals» (label Ajmiséries) et «Colors» (4 étoiles Jazz Magazine) et s’est produit sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger. Co-leader avec Julien Tamisier du quartet ÓMUN depuis 2013 (sortie premier album Octobre 2015).

Collaborations : (entre autres)

Julien Soro, Rafaël Koerner, Bastien Ballaz, Guillaume Ruelland, Florent Corbou, Fantazio, Émilie Lesbros, Véronique Mula, Julien Tamisier, Stéphane Payen, Robin Fincker, Sylvain Darrifourcq, Frédéric Bargeon Briet, Malik Mezzadri (Magic Malik), Mark Guiliana, Médéric Collignon, Jozef Dumoulin, Thomas Bourgeois, Maria Simoglu….

Jozef Dumoulin - Fender Rhodes, effets

© Rémi Angeli

© Rémi Angeli

 

 

 

Jozef Dumoulin – Fender Rhodes, effets

 

 

 

Né en 1975 à Ingelmunster, localité de la Belgique profonde, Josef Dumoulin a été très

tôt attiré par la musique et le son, s’amusant
sur les deux pianos présents chez lui. Durant son enfance et son adolescence, il a pris des cours de piano, d’orgue, de clavecin, de tuba, d’harmonie, et même de batterie. Vers l’âge de 16 ans, il a découvert le jazz et a commencé
à passer des heures à la bibliothèque à la recherche de disques ou devant sa télé la nuit, dans l’espoir de tomber sur des
concerts de jazz. Après son bac, il a étudié
la psychologie pendant deux ans et a décidé d’intégrer le conservatoire de Bruxelles dans la classe de Diederik Wissels et Nathalie Loriers.
Il a également passé deux ans à l’école de musique de Cologne, dans la classe de John Taylor.
Musicalement parlant, Dumoulin est un
vrai touche à tout. Il a débuté par le piano,
un instrument qu’il affectionne toujours particulièrement, comme dans son premier groupe avec la chanteuse Barbara Wiernik sur le CD «Eclipse» (Mogno 2001).
Parallèlement, il a développé un son unique sur le Fender Rhodes, en combinant cet instrument avec des machines. Avec ce matériel, il s’est joint à des formations existantes (tels que le Magic Malik Orchestra, Reggie Washington
Trio Tree, Octurn) tout en trouvant le temps nécessaire pour s’engager dans d’autres projets enrichissants (Brussels Jazz Orchestra, Toots Thielemans, Aka Moon, Belmondo brothers, David Lynx, …).

Rafaël Koerner - batterie

© Rémi Angeli

© Rémi Angeli

 

 

 

Rafaël Koerner – batterie

 

 

 

Rafaël commence l’étude de la batterie très jeune et se consacre entièrement à la musique dès l’âge de 16 ans. Curieux de toutes formes musicales, il est particulièrement touché par l’improvisation et l’expressivité qu’elle permet. Lors de workshops il rencontre des musiciens importants dans l’évolution de son jeu comme Jim Black, Ralph Alessi, Tyshawn Sorey et Marc Ducret.

Au début des années 2000, il commence à se produire sur scène avec de nombreux groupes qui vont du reggae à la pop et au rock ainsi qu’au jazz traditionnel et contemporain.
A tout juste 21 ans, il enregistre son 1er disque avec la chanteuse chilienne Mariana Montalvo. Il est actuellement batteur de nombreux groupes, Ping Machine (grand ensemble de jazz contemporain), Big Four (jazz contemporain), Kami Quintet Extension (jazz contemporain), Red Quartet (jazz/rock contemporain), François Puyalto (chanson française/pop-rock), Tikkun (free-jazz/musique séfarade).
En 2012 en partenariat avec les archives françaises du film, il se produit en trio pour un ciné–concert autour du film muet « Le Manoir de la Peur » de 1927 et depuis 2014 autour du programme cinéma jeune public « Les Fantastiques Livres Volants », 5 courts-métrages d’animation dont deux oscarisés.
Il enseigne actuellement au Conservatoire d’Ivry-sur-Seine.

Guillaume Ruelland - basse électrique

© Rémi Angeli

© Rémi Angeli

 

 

 

 

Guillaume Ruelland – basse électrique

 

 

 

 

Guillaume Ruelland, né en 1977 à Paris, étudie le violon classique jusqu’à ses 17 ans.
Après plusieurs expériences comme bassiste dans divers groupes de musiques actuelles,

il étudie la basse et le jazz au sein de l’ENM
de Noisiel et obtient son Diplôme d’Études Musicales en 2009.
Il est le créateur du collectif Corps-Accords dans lequel quatre musiciens inter-agissent avec un groupe de danseuses. Depuis, au gré des rencontres, il travaille avec plusieurs formations issues d’univers variés (jazz, funk, afro…).

Il se produit actuellement aux côtés de Olivier Laisney dans le groupe « The Workshop » de Stéphane Payen et avec « Kami Quintet ».

Julien Soro - saxophone alto

© Rémi Angeli

© Rémi Angeli

 

 

 

 

Julien Soro – saxophone alto

 

 

 

 

Premier prix mention très bien de la classe de jazz du CNSMDP, Julien Soro est l’un des jeunes musiciens les plus talentueux de sa génération. Il a joué dans le sextet Inama et gagné avec ce projet le tremplin du festival à St Germain des près en 2007 (Prix de groupe et prix de meilleur soliste) et un prix de composition au Concours National de la Défense 2007).

Il est également appelé à travailler avec le quintet du tromboniste Glenn ferris et le célèbre quatuor de saxophone de Jean Louis Chautemps et François Jeanneau. En 2009, il monte son quartet Big Four dont le premier disque est salué par les critiques (CHOC Jazzmagazine en février 2010). Il tourne également avec le Big Band qui monte, Ping Machine, dirigé par le guitariste Fred Maurin, avec lequel il enregistre deux disque en Allemagne au studio Bauer à Stuttgart. Enfin, il participe à des projets «hors les murs» parisiens avec le percussionniste François Kokelare et le Quintet de Jazz contemporain Marseillais dirigé par Pascal Charrier, Kami quintet qui signe son sortiras son second album Human Spiral en Janvier 2012 sur le label AJMI série.

En 2009, il participe à la tournée internationale de l’European Jazz Orchestra sous la direction de Peter Herbolzeimer.
Il est membre permanent des groupes

« Kami quintet » et « Ping Machine » et depuis 2010 il est co-leader de l’orchestre lyonnais le « Keystone Big Band ». Il apparaît occasionellement en sideman aux cotés de China Moses et dans des orchestres comme le Paris Jazz Big Band ou le Laurent Mignard Duke Orchestra.

Ses collaborations : Julien Soro, Rafaël Koerner, Bastien Ballaz, Guillaume Ruelland, Florent Corbou, Fantazio, Émilie Lesbros, Véronique Mula, Julien Tamisier, Stéphane Payen, Robin Fincker, Sylvain Darrifourcq, Frédéric Bargeon Briet, Malik Mezzardi, Mark Guiliana, Thomas Bourgeois, Maria Simoglu…


Vidéos

Kami Quintet 'Extension' - sombre

Kami Quintet 'Extension' - Terres Rouges

Extraits musicaux

Logo Facebook

Inscription Newsletter - Copyright 2013 – All Rights Reserved